News

Haïti/Grève/La deuxième journée de grève à encore faire mouche.

[ad_1]

 

*La deuxième journée de grève lancée par les syndicats de transport et appuyer par l’opposition pour exiger le respect de la constitution et contre le kidnapping à encore fait mouche presque toutes les activités sont encore paralysé ce mardi 2 février 2021 dans la zone métropolitaine.*

 

L’odeur du brûlé, des pneus carbonisé polluent encore l’air, le transport en commun n’était pas au rendez-vous. Une nouvelle fois, les écoles, les universités, les écoles professionnelles ont fermé leur porte. Certaines entreprises de la capitale ont garde leur rideau de fer baissé, les secteurs informels était au point mort. La zone métropolitaine à connu une autre journée de paralysie.

 

Des ouvriers, défilent l’un après l’autre sur la route de l’aéroport pour aller travailler, les chauffeurs de taxi moto imposent leur prix pour certains circuits de la zone. Carrefour aéroport à Gérald bataille 200 gdes, Gérard bataille à carrefour fleuriot 100 gdes, carrefour fleuriot à carrefour marassa 150 gdes pour cité que celles-ci.

 

À Delmas 33, certaines camionnettes sont stationnées donnant l’impression que tout est à la normale, par contre le transport en commun est toujours au point mort. Tout au long de la route de Delmas et celle de l’aéroport, il y a les carcasses de pneus enflammés. De loin, on peut sentir l’odeur des caoutchoucs.

 

À Pétion-ville la 2e journée de grève a moins de conséquences sur  le secteur informel puisque certaines boutiques de prêt-à-porter, les studios de beautés, des vendeurs de produits cosmétiques ont fonctionné jusqu’à cette après-midi. Les marchés comme *Telélé* et *kokoye* sont bourré de personnes les marchands et les clients font les transactions.

 

Entre temps, si tous les secteurs exigent le départ du chef de l’État le 7 février prochain, qui selon eux marque la fin de son mandat constitutionnel, le président quant à lui à réaffirmer dans une adresse à la nation sur les réseaux sociaux dont son mandat arrive à terme le 7 février 2022

 

 

Anderson CHARLES pour OVOMAG

 

[ad_2]

Source link

Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :