News

Haïti/insécurité/Cannaan, sous la puissance du banditisme.

[ad_1]

 

Depuis environs 2 jours,la zone de Cannaan fait face à un fléau de bandits qui terrorise les habitants, les riverains sont obligés de laisser la zone pour aller s’installer ailleurs.

La population Cananéenne est sous l’emprise des gangs armés, ces bandits dépourvus de touts sentiments humains ne cessent de semer la terreur au sein de cette population qui y séjourne depuis 2010 après le tremblement de terre du 12 janvier.

Ces habitants, qui ont été et sont toujours sans assistance de l’état, se sont débrouillés pour assurer l’aménagement de leur territoire, ils ont cotisé ensemble pour l’arrivage de l’électricité, les mieux placés économiquement ont un réservoir où ils vendent de l’eau, ou encore une base d’eau potable, cette zone déserte compte plus de 50.000 personnes selon la dernière statistique de l’OIM depuis 2014, cette population est surtout composé de famille mono-parentale, des handicapés du 12 janvier, des jeunes seuls chez eux et autres.

 

Et voilà, d’un coup, la population se retrouve sous la pression des bandits, des rafales de cartouches peuvent être entendus à longueur de journée, déjà environs 3 morts à Cannaan dont un enfant, 2 d’entre eux ont été tuer puis brûler, malgré la présence de la Police les bandits continuent de semer la panique.

 

La population lance l’alerte sous les ondes de la radio Zénith et demande au gouvernement d’assurer leur sécurité, car ils n’en peuvent plus.

À souligner que des membres du groupe 400 mawozo font aussi parti des hommes de Cannaan selon la clameur publique.

 

 

Chéry Guyberson pour Ovomag

[ad_2]

Source link

Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :