News

Haïti/Marche Pacifique/NON À LA BRUTALITÉ POLICIÈRE, LES JOURNALISTES ONT MARCHÉ

[ad_1]

Comme c’était prévu depuis quelques jours, les journalistes ont foulé le macadam ce jeudi 28 janvier 2021, dans l’optique de dénoncer la brutalité policière subie par plusieurs confrères ces derniers jours par les forces de l’ordre.

09 h et quelques minutes, le décor était déjà planté, pancarte en main avec de nombreux slogan comme « PNH engra » ou « Jounalis se gadyen libète », maillots blanc avec des écriteaux rouges, les travailleurs de la presse rassemblés sur la place de maron inconnu (Nèg mawon) en très grand nombre très motivé à l’instar de l’un des initiateurs du mouvement Robest DIMANCHE, de la radio télé zénith, qui a profité pour demander justice pour des journalistes tombés dans l’exercice de leur métier comme ; Briniol LINDOR, Jean DOMINIQUE, Rospide PETION, Néhémie JOSEPH, Vladimir LEGAGNEUR et autres.

<< le droit d’informer est un acquis démocratique, c’est pourquoi les bavures policières suscitent l’indignation et la colère>> a Martelé Robest DIMANCHE.

Toutefois, les journalistes ont marché pacifiquement sans incident et délivre leur 1er message devant les locaux de l’Office de protection du citoyen (OPC) dirigés par Monsieur Renand HEDOUVILLE, et continue jusqu’au bois-verna pour arriver devant le bâtiment du Ministère de la communication (MLC), et poursuit à l’avenue Charles Sumner devant le ministère de la Justice et de la sécurité publique (MJSP) pour en finir sur la place de la constitution.

À souligner plusieurs journalistes très connu ont participé à cette marche, comme Lunie JOSEPH de la radio télé zénith, Romanes SAMEDI de la radio méga pour ne citer que cela.

Pour ovomag Stéphane Eustache

[ad_2]

Source link

Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :