News

Haiti/Politique/PLUSIEURS ÉCRIVAINS SE POSITIONNENT SUR LA SITUATION EN HAÏTI.

[ad_1]

Depuis quelques mois, plusieurs personnalités de l’opposition, de la société civile, de l’Église catholique et protestante, et même de l’international, se positionnent sur la conjoncture dégradante du pays notamment après le 07 février dernier.

C’est dans cette même optique qu’une cinquantaine d’écrivains de renommer mondial comme ; Lyonel Trouillot, René DESPESTRE, Jean Pierre SIMÉON, Mathias ENARD, Ananda DEVI, pour ne citer que ceux-là, ont prit l’initiative le mercredi 24 février 2021 d’écrire à la secrétaire générale de l’organisation internationale de la francophonie (OIF) qui est une organisation personne morale de droit international public créée en 1970.

Vous n’êtes pas sans savoir que le pouvoir utilise des gangs lourdement armés, comme force répressive aux actions meurtrières dans les quartiers populaires. Vous n’êtes pas sans savoir que, lors des manifestations Pacifiques la police haïtienne tire à balles réelles sur les manifestants.

En conclusion de cette lettre, ces écrivains demandent à la secrétaire générale Madame Louise MUSHIKIWABO de ne pas apporter son soutien à la folie dictatoriale dont est victime le peuple haïtien.

Soulignons que la semaine écoulée c’était les chrétiens Canadiens qui avaient écrit au Premier ministre canadien Justin TRUDEAU à ne pas soutenir la dictature en Haïti.

Pour Ovomag Stéphane EUSTACHE.

[email protected]

[ad_2]

Source link

Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :