News

Les prix des produits de première nécessité connaissent une remontée!

[ad_1]

 

 

Les prix des produits alimentaires ont fortement augmenté ces dernières semaines. S’il y a environ deux mois, le coût des produits de première nécessité a légèrement baissé du fait de l’appréciation de la gourde, aujourd’hui les prix de ces derniers continuent d’exploser sur le marché haïtien.

 

Les produits alimentaires ne manquent pas sur le marché local. Pourtant, une grande partie de la population haïtienne, qui voit déjà son pouvoir d’achat se dégrader chaque jour en raison du niveau de chômage, a du mal à se procurer ces produits comptes tenus de l’augmentation de leurs prix.

 

Il est 9 h 20 du matin, nous sommes à Juvénat, un quartier de Pétion-ville, dans un petit marché communément appelé « Ti mache ». De nombreux détaillants interrogés disent avoir remarqué que les prix des produits montent d’un cran.

 

Malgré l’injection de cinquante-neuf (59) millions de dollars par la Banque de la République d’Haïti (BRH) sur le marché des changes pour empêcher la décote de la gourde par rapport au dollar. Du coup, ce qui permettrait au prix des produits de première nécessité de se stabiliser dans une certaine mesure puisque le taux de change a une incidence directe sur les prix des produits.

 

Magalie, une petite commerçante nous a fait savoir que le prix actuel des produits augmente leur valeur marchande bien avant l’injection. À côté d’elle, une autre commerçante qui voulait garder l’anonymat, décrit le même scénario, mais ajoute d’une part que le prix des produits locaux est nettement plus supérieur que ceux importés, d’autre part elle a parlé de produits locaux qui sont moins consommés à cause de leurs prix.

 

« Cette hausse de prix crée parfois des altercations entre petits commerçants et acheteurs », a déclaré une dame qui était en train d’acheter, elle souhaite que les autorités assument leurs responsabilités face à cette situation et régularisent les prix des produits de première nécessité.

 

Toujours au marché, nous rencontrons Mr Jean consommateur qui était venu faire ses courses, qui nous parle des difficultés qu’il a avec mille (1000) gourdes dans sa poche, il n’arrive pas à se procurer du riz du maïs moulu et des ingrédients, il espère que les autorités fassent une intervention pour soulager les petits malheureux.

 

Parallèlement, les problèmes d’insécurité et de kidnapping compliquent sérieusement le quotidien de la population haïtienne, qui reste pour la plupart chez eux, qui sont dans l’impossibilité de gagner leur pain, ce rehaussement des prix vient d’aggraver leurs cas qui ne savent pas à quel saint se vouer.

 

S’il est vrai que le président Jovenel Moïse se vantent dans ces nombreuses sorties dans la presse des résultats obtenus, grâce aux mesures prisent pour contrôler le marché des changes et de la cherté de la vie, reste à savoir quelle disposition Mr Moïse va prendre pour stabiliser les prix des produits avant la fête de fin d’année.

 

 

Pour Ovomag: Stéphane EUSTACHE.

 

[ad_2]

Source link

Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :